Eglise Bourg VarennesA l’origine Varennes-les-Nevers est un bourg rural. En 1912, la Société Paris Lyon Méditerranée (PLM) installe ses ateliers de réparation des locomotives, au lieu dit Vauzelles. Cette implantation va favoriser le développement de la ville autour de ce pôle d’activité, transformant ainsi la commune rurale et agricole en commune ouvrière et industrielle.

 

Pour loger les employés des ateliers, 350 maisons, dessinées par l’architecte Georges Hennequin, sont construites entre 1921 et 1930, formant ainsi la Cité Jardin. Dans un esprit paternaliste, l’entreprise a prévu tous les équipements collectifs : commerces, écoles, église, locaux pour les associations…
Aujourd’hui encore, la Cité Jardin représente une part importante de l’histoire de la classe ouvrière en matière d’urbanisme. Elle est une des plus importantes cités ouvrières de France et une des rares assez bien préservées. La ville continue ensuite à se développer à partir de la cité jardin et en 1969, Varennes-les Nevers devient Varennes-Vauzelles, réunissant dans son nom, le bourg historique et la ville ouvrière.

 

Varennes-VauzellesA partir des années 50 et surtout 70, la ville s’étend. Ainsi naissent le quartier du Crot Cizeau, doté de tous les services de proximité ; le quartier de la rue Henri Choquet, puis les quartiers de Veninges et de Florenville à l’est de la commune.
La ville est ainsi passée de 1.600 habitants en 1856 à 10.489 Vauzelliens au recensement de 1999. Parallèlement Varennes-Vauzelles s’est aussi développée économiquement avec la création de plusieurs zones d’activités. Elle compte environ 400 entreprises sur son territoire, qui emploient près de 4.000 salariés.

 

Partager